Voici la lettre ouverte du conseiller Serge Gauthier, conseiller du district # 1, qui apparu dans un journal local et distribué à travers la municipalité de Les Cèdres.

Reproduite ici avec sa permission.

*************************************************************************************************************

 

Mise au point sur le conflit au conseil municipal à la Municipalité Des Cèdres

 

Suite à la parution de l’article du journal en date du 13 août 2005 intitulé La grogne persistes aux Cèdres j’aimerais apporter  quelques précisions afin de remettre les pendules à l’heure.

 

Dans l’article, il est mentionné que certains conseillers font subir à la mairesse un traitement inacceptable en utilisant des mots injurieux à son égard et qu’elle ne peut obtenir aucun support de leur part.  Permettez-moi de vous donner un autre son de cloche.

 

Tout d’abord, je veux rétablir le fait que madame la mairesse utilise régulièrement son statut de « femme » nous accusant de ne pas l’accepter et d’être « macho ».  Ceci est complètement faux.  Je suis le père de deux filles que j’élève tout comme les garçons et j’ai pour elles les mêmes aspirations que ce soit en milieu de l’éducation, social, ou professionnel.  Lorsque nous siégeons au conseil municipal, la mairesse est au même titre que les six conseillers, des élus.

 

Je veux également informer les gens que l’image que projette la mairesse lors de rencontres sociales (gentille et à l’écoute) est bien différente de celle à laquelle nous avons droit lors des caucus.  On peut régulièrement s’attendre lors des assemblées de conseil, à un revirement total et tout au contraire de ce que l’on a discuté et que tout le monde a approuvé lors du caucus. Est-ce que c’est cela avoir confiance aux gens avec qui on doit travailler.  Est-ce que la définition du mot « mairesse » devrait se dire « être seule maître à bord »?

 

Comment peut-on expliquer qu’en trois années à la tête de la municipalité, on peut faire fuir trois directeurs généraux, la directrice de la Base de plein air, que des employés se plaignent d’un comportement agressif?  Ce n’est peut-être pas le moyen idéal pour obtenir la collaboration.

 

On a eu souvent droit également au fait que vu son diplôme universitaire, elle savait mieux préparer ses dossiers.  Je lui ai déjà fait mention que ses remarques étaient blessantes pour les maires qui l’ont précédée et qui ne possédaient peut-être pas de diplôme universitaire, mais que ces derniers avaient une bonne connaissance de leur milieu, du cœur au ventre, une vision à long terme et qui ont fait chacun à leur façon, avancer la municipalité.  Avec tout le respect que je dois aux universitaires, je pense que l’instruction n’est pas toujours synonyme  de savoir vivre et n’amène pas automatiquement le savoir faire pour travailler en équipe.

 

Avoir le respect pour les gens qui comme nous ont été élus, savoir aller chercher les forces de chacun, leur laisser la place qui leur revient, reconnaître leur travail, leur réussite, fait partie également du rôle d’un dirigeant.  Laissez de côté le « moi » afin de donner la place au « nous » pourrait certainement améliorer l’atmosphère des rencontres du conseil municipal, et ceci pas seulement en période électorale.

 

Il est également mentionné dans l’article, que depuis 6 mois, le travail  est insupportable, je peux vous assurer que c’est depuis votre arrivée que la zizanie a commencé et que l’on récolte ce que l’on sème, on est souvent l’artisan de son propre malheur.

 

Nous entendons souvent que ce sont les élus de l’ancien conseil qui n’ont pas accepté la défaite, j’aimerais vous rappeler que je ne faisais pas partie du conseil avant la dernière élection et que mon intention a toujours été de travailler avec les gens en place et je suis en mesure de vous assurer que les conseillers qui étaient en place ont montré de la bonne foi, mais lorsque l’on se fait traiter comme des imbéciles, on perd le goût de collaborer.

 

Je veux également attirer votre attention sur les sommes exorbitantes qu’a autorisé la mairesse et qui sont dépensées en frais de professionnels de toute sorte avocats, architectes et autres, sur des dossiers qui ne nécessitent pas ces dépenses.  Renseignez-vous, ce sont vos taxes.

 

Comme dernière mise au point, soyez assuré que je ne suis pas en campagne électorale et que je ne cherche pas à me faire du capital politique, je ne serai pas candidat aux prochaines élections. Je veux seulement aviser la population de ne pas toujours prendre au pied de la lettre les affirmations qui vous sont rapportées.

 

Lorsque l’on se permet en pleine assemblée, lors de la période de questions laissée aux citoyens, de dire à un contribuable, « vous mêlez-vous de vos affaires » jugez par vous-même. Peut-être que ce dernier n’avait pas été invité, à l’encontre de plusieurs autres, à assister à la rencontre.

 

En terminant, je veux remercier ma famille de leur support, je leur ai pris de nombreuses heures afin de travailler au mieux-être de ma municipalité et j’y ai mis toutes mes énergies.

 

Je souhaite bonne chance aux candidats et j’espère pour eux une équipe harmonieuse avec à sa tête un rassembleur qui connaît la signification du mot « équipe ».

 

Gens Des Cèdres, agissez, le changement vous appartient!

 

 

 

 

Serge Gauthier

Conseiller district #1

*************************************************************************************************

retour table des matière